© 2018 Quelleposition.be.

POLITIQUES ASSOCIATIVES

Charte associative

À l'heure actuelle, les rapports et les termes des partenariats entre les pouvoirs publics et les associations ne sont pas clairement définis. La charte associative vise à reconnaître et clarifier ces partenariats, en tenant compte de l'identité de chacune des parties. Si elle est discutée depuis de nombreuses années en Région wallonne et en Fédération Wallonie-Bruxelles, elle n'a cependant pas encore abouti. 

Notre question aux partis politiques

Que proposez-vous par rapport à l'application de la charte associative ?

Découvrez les réponses des partis politiques

"Au-delà des accords de principe, il y a lieu d’évaluer les dispositions applicables dans le cadre des relations entre les pouvoirs publics et l’associatif afin de soutenir un travail de concertation permanent."

"Sous les précédentes législatures, Ecolo a fortement soutenu  d'abord la conclusion du Pacte associatif et ensuite,  l'adoption de l'accord de coopération entre Wallonie, Fédération Wallonie Bruxelles et Commission communautaire française. Hélas, le texte n'a pu aboutir et n'a pas été repris par les actuelles coalitions... Comme vous le lirez dans notre programme électoral, Ecolo entend implémenter la Charte associative en règles de droit contraignantes pour la Wallonie, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Commission communautaire française, dans leurs rapports avec les associations qui œuvrent à des missions d’intérêt général, Ecolo..." Lire la suite

"Le Mouvement Réformateur entend redéfinir les rapports réciproques que peuvent entretenir État et associations. Nous soutenons dès lors les principes (transparence, bonne gouvernance, contrôle, etc.) qui sous-tendent la charte associative mais on ne peut toutefois que constater le fait que près de 9 ans après son adoption, elle ne soit pas concrétisée au travers d'un instrument juridique.
Le secteur dit « non-marchand » est loin d'être négligeable en Wallonie. Toutefois, nous ne considérons pas que ce secteur soit exorbitant. ll n'y a pas trop de non-marchand. Mais c'est le secteur « marchand » qui n'est pas assez développé..." Lire la suite

"La Déclaration de politique générale du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles prévoit  de finaliser et de mettre en œuvre l’accord de coopération avec la Wallonie et la Cocof pour une application effective, dans chaque secteur, des engagements de la charte, en respectant leurs particularités via des mesures décrétales et réglementaires.

La conclusion de cet accord de coopération dépend, par contre, des différentes entités.

A court terme, le PS défend la mise en œuvre de principes qui ne nécessitent pas nécessairement la..." Lire la suite

"Le PTB n’a pas encore élaboré de position sur cette question." 

"La diversité et la densité de la vie associative dans nos communes rejaillissent sur le bien-être de leurs habitants. Les associations participent directement à la qualité de vie, à la fois parce qu’elles développent des services à la collectivité et aux personnes en dehors d’un but lucratif, mais également parce qu’elles permettent à des milliers de volontaires de s’engager dans des actions citoyennes.
A l’heure où la défiance envers les institutions politiques est élevée, la vitalité associative peut apporter des réponses nouvelles et éminemment démocratiques d’engagement citoyen. Ces initiatives sont bien souvent porteuses également..." Lire la suite