© 2018 Quelleposition.be.

POLITIQUES ASSOCIATIVES

Décret OJ

Le décret OJ, ou plus précisément le décret fixant les conditions d'agrément et d'octroi des subventions aux Organisations de Jeunesse, date de 2009. Il a été évalué par l'Observatoire de l'enfance, de la jeunesse et de l'aide à la jeunesse (OEJAJ) en 2017. Suite à cette évaluation, une révision du décret est prévue. 

  • Le décret et ses arrêtés sont disponibles ici.

  • L'évaluation faite par l'OEJAJ est disponible ici.

Notre question aux partis politiques

Êtes-vous favorable à une révision du décret OJ ? Si oui, que proposez-vous comme modification(s) ?

Découvrez les réponses des partis politiques

"A l’éclairage des évaluations du décret OJ, il ne nous semble pas opportun de le modifier. Les acteurs de terrain dont vous faites partie ne remettent pas en cause fondamentalement le décret. Ils sont en accord avec les notions qui y sont définies et relativement bien vécues sur le terrain avec les jeunes. Il y a une réelle appropriation de ces concepts « identitaires ».
Il faudrait sans doute retravailler les zones d’action ou encore le système d’indiçage notamment pour les plus petites associations qui cherchent également à se faire reconnaître.
Un autre enjeu qui transcende finalement...​" Lire la suite

"Le décret n’est pas appliqué dans son intégralité. Il convient, avant toute chose, d’évaluer le dispositif pour identifier les leviers utiles à encourager et les contraintes à lever en vue d’une mise en oeuvre plus efficace."

"Ecolo souhaite que les remarques et demandes du secteur et de l'OEJAJ soient intégrées au décret.​"

"Le rapport d'évaluation de l'OEJAJ constitue une excellente photographie du secteur et doit donc servir de base une éventuelle réforme du décret. La simplification administrative doit être un des enjeux principaux d'une éventuelle réforme du décret. Cela pourrait être, par exemple, une simplification des formulaires de reconnaissance et de demande de saut de classe ainsi que les demandes de dispositif particulier. ll faudrait donc permettre aux associations de simplifier leur demande pour dégager du temps pour le travail de terrain auprès des jeunes, soit leur mission première. Nous demandons également à ce...​" Lire la suite

"Le PS défend une révision de ce décret, après évaluation et en concertation avec le secteur. Plusieurs champs de travail pourraient être investigués. Le PS pense notamment à la clarification de certaines dispositions pour s’assurer d’une compréhension commune des différentes dispositions (entre OJ, mais aussi avec l’administration), et au développement de la simplification administrative​"

"Le PTB n’a pas encore élaboré de propositions concrètes sur cette question."