© 2018 Quelleposition.be.

POLITIQUES JEUNESSE

Mobilisation des jeunes

Ces dernières années, de nombreux exemples sont venus appuyer, s'il le fallait encore, l'idée que les jeunes prennent les choses en main. De nombreux mouvements citoyens sont portés par des jeunes, tels que dernièrement la lutte contre le TTIP et le TAFTA, le mouvement "Belgium Act Now" à l'occasion de la COP 23 et bien d'autres encore.

Notre question aux partis politiques

Que proposez-vous pour soutenir, renforcer et entendre la mobilisation des jeunes sur les enjeux sociétaux actuels ?

Découvrez les réponses des partis politiques

"L’Open Vld soutient vivement la participation active des jeunes, qui représentent un maillon important de la société. Le rabaissement de l’âge minimal pour le droit de vote constituerait une clé importante vers un engagement accru de la jeunesse.
Sur le plan national et régional, les avis émis par le Conseil flamand de la jeunesse doivent être pris au sérieux. Au niveau local, plusieurs formes spécifiques de participation sont envisageables, comme les budgets des citoyens qui permettent aux jeunes de déterminer la manière dont certains projets seront menés. Nous entendons par là des projets dans..." Lire la suite

"Comme la mobilisation du PS autour du CETA l’a démontré, le PS défend la transparence des négociations concernant les traités internationaux et la mise en place de procédures démocratiques de contrôle. Les méthodes européennes de négociation des traités commerciaux doivent respecter les demandes légitimes de transparence exprimées par la société civile et les procédures démocratiques de contrôle parlementaire.
Les mandats de négociation devront être soumis à un débat parlementaire préalable et amendé en profondeur si nécessaire en y associant les représentants de la société civile."

"Pour le PTB, l'ensemble de la population doit pouvoir donner son avis, via des référendums, sur toute une série de questions importantes : par exemple, lors de la ratification du CETA/TTIP, lors de la ratification du TSCG, des débats sur la COP 21, l'avenir du nucléaire, etc. Ces référendums doivent être ouverts aux jeunes dès 16 ans. Ensuite, nous pensons également que l'école doit être un lieu où les jeunes sont formés non seulement à comprendre le monde dans lequel ils vivent, mais également à le transformer. Cela nécessitera de permettre aux jeunes d'organiser des syndicats écoliers (comme le CEF par exemple), de s'impliquer dans..." Lire la suite

"Le CD&V souhaite renforcer l’esprit critique de la société civile, qui comprend aussi bien les organisations établies que les initiatives citoyennes ad hoc. Il est positif que les citoyens et surtout les jeunes fassent entendre leur voix par rapport à des sujets sociaux qui les interpellent, qui les concernent et qui les touchent. C’est la raison pour laquelle le CD&V plaide en faveur d’un conseil pour la jeunesse solide, tant au niveau local que régional. Ce conseil peut défendre les intérêts des jeunes et représenter leur voix en mettant des actions solides, voire même institutionnelles, en place. Nombreuses sont par ailleurs les organisations de jeunesse..." Lire la suite

"Le cdH est particulièrement sensible aux mobilisations de la société civile sur des dossiers importants comme ceux des accords commerciaux. Nous considérons que l’engagement des jeunes doit être soutenu, valorisé et renforcé. Tout commence par l’éducation. La réforme du cours de citoyenneté est un élément en ce sens, mais l’apprentissage de la citoyenneté doit concerner le projet pédagogique des écoles dans leur ensemble. L’éducation aux médias en fait partie et permet également aux jeunes de construire une vision critique des informations qui leur parviennent. Les initiatives permettant de renforcer cet apprentissage, tel que le..." Lire la suite

"Groen attache de l’importance à la singularité et à l’environnement des jeunes. C’est la raison pour laquelle nous luttons pour protéger et défendre les droits des enfants et des jeunes. Nous stimulons par ailleurs la participation des jeunes par le biais d’associations de jeunesse, de maisons de jeunes, de l’auto-organisation et d’autres initiatives. Les jeunes se battent pour un monde meilleur, tant pour l’humain que pour la planète. Ils se préoccupent des défis sociaux-économiques ainsi que de la problématique environnementale croissants. L’enseignement accorde une grande importance à l’éducation pour un développement durable. Nous..." Lire la suite

"​La question met en évidence la nécessité de permettre la prise en compte des revendications et souhaits des enfants et des jeunes par les autorités publiques et ce, dans un contexte d’intensification des débats autour de la participation citoyenne.
Les Conseils des enfants et de la jeunesse jouent à cette fin ce rôle important. Il convient de préciser leur rôle, au sein de chaque commune, et de renforcer leur action par un meilleur accompagnement : formation du personnel communal à la participation, désignation d’un référent dans les Collèges communaux.
Au-delà, il convient de renforcer la mise..." Lire la suite

"Un tiers de la population flamande a moins de trente ans. Les enfants et les jeunes représentent donc un groupe non négligeable. Seul un tiers d’entre eux a effectivement une voix, les autres attendent pour ainsi dire dans la salle d’attente de la démocratie. Cela signifie qu’il faut tenir compte de ces enfants et de ces jeunes par la voix que portent les adultes. Ces adultes se doivent de les écouter. Les autorités doivent donner une voix aux enfants et aux jeunes. Il reste beaucoup de chemin à parcourir au niveau de la participation (politique). Voilà pourquoi le sp.a prend à cœur la participation des enfants et des jeunes au sein de la politique, car si la voile..." Lire la suite

"La priorité 2 du programme Ecolo de 2014 en matière de jeunesse est de Favoriser la participation et la citoyenneté responsable, active, critique et solidaire des jeunes
La citoyenneté est un enjeu politique majeur. Envisagée dans la complexité du « vivre ensemble », elle renvoie inévitablement à la nécessité, pour une société qui fonctionne bien, de tenir compte de l’avis et de la créativité de chacun. D’envisager chacun, les jeunes y compris, comme acteurs.
La citoyenneté s’apprend en l’exerçant concrètement. C’est pourquoi Ecolo entend soutenir la participation
..." Lire la suite

"La N-VA offre l’opportunité et la responsabilité aux jeunes de s’investir pour leur communauté et de prendre des initiatives.  Nous encourageons les jeunes à s’engager et à participer au Conseil de la jeunesse flamand qui émet des avis pour le gouvernement flamand.
Nous devons en outre faire confiance aux entités locales afin de mettre au point une politique sur mesure pour les jeunes en provenance d’une commune ou d’une ville. Une ville comme Gand ou Anvers a d’autres débats à mettre sur la table qu’une plus petite commune défendant des intérêts différents. Voila pourquoi le déploiement d’un conseil de jeunesse solide au niveau local est la solution..." Lire la suite

"Le MR est en faveur du commerce et de la liberté de circulation.

Nous défendons un libre-échange loyal et inclusif qu'il soit bilatéral ou multilatéral au sein de l'UE à condition que les accords soient équilibrés. Ainsi, les normes de l'UE doivent être respectées, il n'est pas question d'abaisser nos standards de qualité. Nous soutenons les accords équilibrés et une économie ouverte mais pas à n'importe quel prix. L'UE a besoin de renforcer sa politique commerciale et ses accords de libre-échange. Le protectionnisme est un risque réel pour notre croissance et la création d'emplois. Ces accords permettent de promouvoir les valeurs et normes..." Lire la suite