© 2018 Quelleposition.be.

POLITIQUES JEUNESSE

Participation

Panels citoyens, budgets locaux participatifs, Parlement Jeunesse... les exemples ne manquent pas pour illustrer la tendance actuelle au renforcement de la participation citoyenne. Celle-ci concerne également les jeunes, et ce à chaque échelon de pouvoirs et dans les Organisations de Jeunesse. 

Notre question aux partis politiques

Que proposez-vous pour renforcer et soutenir la participation des jeunes, tant dans les OJ qu'au niveau local, régional, communautaire ou fédéral et européen ?

Découvrez les réponses des partis politiques

"Le cdH soutient résolument le bénévolat et le volontariat. L’engagement est tellement plus beau quand il est gratuit ! Le bénévolat et le volontariat donnent à ceux qui le fournissent de l’estime de soi, du sens, l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences et de développer leurs potentialités, tout en donnant d’eux-mêmes et s’ouvrant à l’autre.
En donnant de leur temps, de leurs talents et de leur générosité, les bénévoles créent et multiplient les espaces de solidarités interpersonnelles et intergénérationnelles. Ils créent des relations sociales fortes en dehors des..." Lire la suite

"Nous renvoyons, globalement, à la question sur la mobilisation des jeunes. La question met en évidence la nécessité de permettre la prise en compte des revendications et souhaits des enfants et des jeunes par les autorités publiques et ce, dans un contexte d’intensification des débats autour de la participation citoyenne.
Les Conseils des enfants et de la jeunesse jouent à cette fin ce rôle important. Il convient de préciser leur rôle, au sein de chaque commune, et de renforcer leur action par un meilleur accompagnement : formation du personnel communal à la participation, désignation d’un référent dans les Collèges communaux..." Lire la suite

"Les soutiens aux projets culturels, sportifs, scolaires, éducatifs, associatifs, participatifs, aux conseils locaux de jeunesse, les mesures d’aide à la jeunesse, de promotion de la santé ou d’organisation de l’espace public, l’utilisation des infrastructures et les plans communaux de mobilité feront l’objet des travaux de ces coordinations locales de la jeunesse.
Il convient de favoriser une meilleure articulation entre les politiques de jeunesse au niveau local et au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles. A cette fin, Ecolo propose :

"Le MR préconise une participation effective des jeunes de - de 35 ans dans l'ensemble des structures décisionnelles des différentes associations, comme c'est d'ailleurs déjà le cas pour les organes de décisions des Organisations de Jeunesse (tant au Conseil d'administration qu'à l'Assemblée Générale).
Le rapport de l'OEJAJ sur l'évaluation du Décret du 26 mars 2009 précise que « la présence obligatoire de 2/3 de moins de 35 ans dans les organes de gestion des OJ et de 50 % de jeunes de moins de 35 ans dans ceux des fédérations n’est pas remise en cause et est considérée par les OJ comme..." Lire la suite

"Il est aujourd’hui nécessaire de renouer la confiance entre les politiques et les citoyens. Particulièrement les jeunes. Cela passe évidemment par de nombreuses mesures, dont :
Des politiques plus efficaces au service de l’intérêt général : aujourd’hui, les intérêts financiers dominent l’intérêt général et se jouent de la mondialisation et imposent des dérégulations. Il est nécessaire de rendre à l’intérêt général sa prépondérance, à l’échelle mondiale, européenne et belge.
Davantage de démocratie participative : la démocratie ne peut se résumer à voter tous les cinq ou six..." Lire la suite

"[Cette réponse est en lien avec celle apportée sur les partenariats entre communes et OJ]. Les jeunes sont bien sûr intéressés aussi par la participation en général. Nous proposons un abaissement de l'âge pour participer aux élections à 16 ans et une enquête annuelle menées par les autorités communales auprès des jeunes dans chaque commune afin de répertorier leurs besoins.
Le programme du PTB pour la participation citoyenne contient entre autres les propositions suivantes :
Les élus aux différents niveaux de pouvoir doivent consacrer suffisamment de temps à la..." Lire la suite