© 2018 Quelleposition.be.

Rechercher
  • QuellePosition

Qui a dit... ? #travailassociatif



"[Notre parti] s'est érigé dès le départ comme un fervent opposant au projet de loi de relance économique et de cohésion sociale du Gouvernement fédéral, en dénonçant particulièrement l'instauration de l'exonération du travail occasionnel et associatif à concurrence de 6000 €/an"

C'est aux socialistes que l'on doit cet extrait.

Découvrez des extraits des réponses des autres partis.

  • "Le PTB est opposé à ce projet fédéral. D'une part, il s'agit d'une façon de définancer la sécurité sociale." (PTB)

  • "Le Mouvement Réformateur soutient ce projet de réforme déposé par le Gouvernement visant à fixer un cadre sur des pratiques existantes dans le secteur associatif. Ce texte n'est pour l'heure pas encore adopté." (MR)

  • "Ecolo souhaite dès lors que le "travail associatif" soit tout d'abord limité aux secteurs du sport amateur et des arts amateurs. La liste des activités pourra être élargie, à condition d'être négociée secteur par secteur, dans le cadre des Commissions paritaires." (Ecolo)

  • "DéFI est opposé à la réforme sur le travail associatif. L’un des principaux arguments mis en avant est que cette réforme crée, in fine, un statut qui libéralise et contractualise toutes les formes de bénévolat." (DéFI)

  • "Le cdH constate que la proposition formulée par le Gouvernement fédéral de statut associatif ne répond pas aux demandes du conseil supérieur des volontaires et par ailleurs a subi un avis unanimement négatif des partenaires sociaux réunis au sein du Conseil national du Travail." (cdH)

  • "Il importe pour le CD&V que ce changement ne remplace pas le travail bénévole non rémunéré et qu’il n’entraîne pas de concurrence entre d’une part le volontariat et d’autre part le secteur associatif." (CD&V)

  • "L’idée derrière les plans fédéraux de gagner 500 euro de plus sans être taxé n’est pas réjouissante. Cela engendrerait pas mal d’effets indésirables et de critiques justifiées venant de la société." (Groen)

  • "Le Parlement des Bruxellois francophones a invoqué un conflit d’intérêt contre le projet de loi quant à l’exercice d’une activité secondaire non taxée. C’est la raison pour laquelle ce projet a pris du retard. Pour ce qui est de la N-VA, le statut « vrijetijdswerk », le travail effectué durant le temps libre, sera mis en place." (N-VA)

  • "La Ministre De Block a demandé auprès du Conseil supérieur des Volontaires (en néerlandais HRV, Hoge Raad voor Vrijwilligers) une évaluation de la loi relative aux droits des volontaires." (Open Vld)

  • "Le projet de loi soumis (faisant momentanément encore l’objet d’une étude suite à un conflit d’intérêt) pourrait être fatal pour les organisations bénévoles, car il monte les bénévoles les uns contre les autres afin de pouvoir empocher une allocation de 6000 euros." (sp.a)


Rendez-vous sur la page consacrée à cette question

18 vues